Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

Coupe De France M20 Féminin : l'Aventure déjà terminée :/

Hey oui, déjà finie. Cette CDF aura été de courte durée...

Malheureusement, le hasard du tirage au sort n'a pas été en notre faveur, et nous avons dû composer dès le 1er Tour avec 2 adversaires possédant un haut niveau de jeu : le GUC et Romans.

Dès la fin de matinée, nous avons affronté l'équipe M20 de Grenoble. De niveau comparable au nôtre, si l'on ne compte pas leurs 2 ailières en Réception/Quatre qui envoient du lourd... Une réception "très figée" de notre côté ne nous permet pas d'enchainer à l'attaque, et malgré quelques coups d'éclats, notre équipe s'incline par 2 Sets à 0 (25-13 / 25-16).

Dommage car nous n'avons pas su nous adapter à une formation Grenobloise passant quasi-exclusiment par ses postes 4, tandis que nous possédons une capacité offensive plus variée (Quatre et Centre).

A contrario, il y a pas eu de fautes au service de notre côté. Mais le manque de réactivité en réception et en Défense, ainsi que de lecture de jeu a été fatale à notre équipe.

 

Le début d'après-midi fut marqué par une confrontation GUC - Romans de haut niveau, très beau à voir. Grenoble s'impose toutefois 2-0 face à une équipe Romane qui peine à finir ses sets.

 

Le match suivant fût notre second match de la journée, contre Romans. Résultats : perdu 2 Sets à 0 (25-8 / 25-18).

Que dire de cette journée ? les 2 équipes du GUC et de Romans étaient un niveau au-dessus, et là où nous aurions dû être à 120% pour pouvoir les vaincre, nous n'avons eu l'impression que de jouer qu'à 50%...

Il y a eu tout de même du positif : quelques Block-Out bien placés, peu de fautes au service.

Du négatif : Base 1 /Base 2 peu respecté à l'arrière, avec comme conséquence des joueuses se gênant et ne couvrant pas ses zones de jeu. Un gros manque de lecture de jeu pour anticiper ses déplacements, et surtout un gros manque de "moteur collectif".

C'est peut-être là le point qui nous a le plus manqué.

 

Manu.

 

Dans cet article

En savoir plus sur l'auteur

LEROY Manuel

Bureau (Co-Président)

Réseaux sociaux du club